Partager:

Vin Rouge
Vale da Raposa
Grand Choix 2019, 75cl
Douro

22,49

 14.7%

 2021-2035

 Servi à 16º-18º

0 /5
0 notes

 

O Produtor, note de dégustation publiée dans 3 de avril de 2021

Couleur rubis profond. Arômes de violette, de cerise acide, de boîte à cigares, de pin, de cèdre et de chocolat noir. Très complexe et de grande classe, élégant, enveloppant et d'une grande harmonie. Longue finale.

Voir tous les vins de ce producteur

Vale da Raposa

La récolte 2019

Dans une année globalement sèche (mais pas autant que 2017 ou 2015), ce sont plutôt les grandes oscillations de températures qui l’ont le plus marquée – dès le début, les températures sont successivement passées de supérieures à inférieures à la moyenne, avec une réflexion naturelle sur le cycle de la vigne qui, malgré l’avance initiale, a ensuite été ralentie. Les différentes variétés se sont naturellement adaptées différemment à ces variations, avec une certaine hétérogénéité initiale dans la maturation qui a nécessité un suivi rigoureux et une redéfinition du calendrier de récolte. L’effort n’a pas tardé à porter ses fruits : outre un excellent état phytosanitaire général, la capacité d’attendre et de respecter le temps des différentes variétés et des différents vignobles en fonction des conditions de l’année a permis d’affiner progressivement leur caractère et leur qualité finale. Des vins avec de la profondeur, des structures solides, un peu fermés et austères à la naissance mais avec beaucoup de caractère, de complexité et un équilibre fantastique. Des vins crème pour lesquels, comme cela s’est passé dans le vignoble, il faudra aussi savoir attendre… mais avec tout pour une grande évolution en bouteille. Vieillissement : 12 Mois en fûts de chêne français 35% neufs et 65% 2ème année.

Information allergène

Contient des sulfites.

UGS: 105714

Alves de Sousa

La production de vin est une tradition familiale pour Domingos Alves de Sousa : son père (Edmundo Alves de Sousa) et son grand-père (Domingos Alves de Sousa) étaient déjà vignerons dans le Douro. Mais Domingos Alves de Sousa a d’abord embrassé une autre carrière. Diplômé en génie civil, il n’a pu résister au double attrait (de la terre et du sang) et a abandonné son activité en 1987 pour se consacrer exclusivement à l’exploitation des fermes dont il a hérité et d’autres qu’il a acquises par la suite, dans lesquelles il réalise un travail exemplaire de remembrement et de restructuration du vignoble. L’évolution de son activité vitivinicole présente des aspects intéressants, presque paradigmatiques, et mérite un peu d’histoire.

Pendant longtemps, elle a fourni les entreprises connues et prestigieuses Casa Ferreirinha et Sociedade dos Vinhos Borges. Mais les problèmes du secteur à la fin des années 80, qui se sont traduits par une augmentation exagérée des coûts de production, et surtout la récolte catastrophique de 1988, l’ont amené à s’interroger sur la rentabilité de ses exploitations. Comme beaucoup d’autres vignerons du Douro touchés par la récession dans laquelle se trouvait la région délimitée, il s’est tourné vers la valorisation des ” restes ” du vin de Porto, c’est-à-dire le vin de pâturage du Douro, traditionnellement subordonné au vin fortifié. Comme beaucoup d’autres vignerons du Douro touchés par la récession dans laquelle se trouvait la région délimitée, il s’est tourné vers la valorisation des “restes” de vin de Porto, c’est-à-dire le vin de pâturage du Douro, traditionnellement subordonné au vin fortifié. Il a donc suivi des cours de viticulture et d’œnologie et, fort de ces connaissances, il s’est attelé à la restructuration de ses vignobles et, déterminé à tracer sa propre voie en tant que producteur-embouteilleur, il a construit une cave dans sa Quinta da Gaivosa où il vinifierait désormais la production des autres Quintas.

Après quelques expériences avec différents cépages, il a sélectionné ceux qui se sont avérés les plus aptes à produire les meilleurs vins de l’appellation d’origine Douro et avec eux, il a produit et lancé sur le marché, à la mi-1992, ce qui serait son premier vin : le Quinta do Vale da Raposa blanc 1991, qui a immédiatement captivé les connaisseurs et mérité les meilleures références. C’était le début d’un voyage plein de succès qui dure jusqu’à aujourd’hui, et dont on entendra sûrement encore parler demain.

Adresse

Quinta da Gaivosa, 2214, 5030-055, Santa Marta de Penaguião, Portugal